11 avril 2010

Les cartes d'abonnement aux émissions de timbres-poste spéciaux français

Le service d’abonnement aux timbres-poste spéciaux a été créé en France par un ordre de service du 28 août 1942, publié au Bulletin officiel des PTT de septembre 1942. Ce service payant fonctionna jusqu'au 31 décembre 1956.

Les années 40 étant des périodes de grande pénurie de matières premières, l’Administration des PTT mit en place ce service afin d’optimiser les tirages des timbres-poste et ainsi d’éviter de trop grandes quantités d’invendus qui étaient voués à la destruction.

L’abonné devait déposer une demande écrite à la recette principale de son département ou dans tout autre bureau de poste, qui la transmettait ensuite à ladite recette principale.

Un mandat couvrant le prix de l’abonnement devait être joint à la demande ou la taxe d’abonnement était perçue lors du dépôt de la demande, payée au guichet en numéraire et transmise à la recette principale sous forme de mandat.

Le prix de l’abonnement évolua dans le temps en fonction des tarifs successifs :

- du 28 août 1942 au 28 février 1945 : taxe annuelle de 50 francs,

- du 1er mars 1945 au 31 décembre 1946 : abonnements aux unités inférieures ou égales à 10 francs = 50 francs, autres abonnements = 100 francs,

- du 1er janvier 1947 au 20 septembre 1948 : abonnements aux unités inférieures ou égales à 10 francs = 100 francs, autres abonnements = 200 francs,

- du 21 septembre 1948 au 05 janvier 1948 : taxe unique de 300 francs,

- du 06 janvier 1949 au 31 décembre 1956 : taxe unique de 500 francs.

Les cartes remises aux abonnés ont été modifiées à plusieurs reprises, que ce soit au niveau de leur format, de la couleur du carton (blanc, chamois ou vert) et des mentions de service et instructions à l’usage de l’abonné. On dénombre sept modèles de cartes.

L’ordre de service du 28 août 1942 ordonnait qu’un seul timbre-poste soit apposé sur la carte en paiement du prix de l’abonnement, qu’il soit choisi avec un bon centrage et sans défaut apparent et qu’il soit oblitéré avec soin.

Cette recommandation du timbre unique a été renouvelée plusieurs fois mais l’on trouve cependant des cartes avec des multiples du même timbre ou la combinaison de 3 ou 4 valeurs différentes ; ces cartes sont néanmoins rares.

Initialement, l’abonnement courait du 1er octobre de l’année en cours au 30 septembre de l’année suivante. A compter de 1949, l’abonnement était reconduit sur l’année civile.




Recto et verso d’une carte d’abonnement aux émissions de timbres-poste spéciaux français N° 620 délivrée par le bureau postal militaire 510, valable pour l’année 1955, abonnement servi par le BPM 515/A (puis par le BPM 510), taxe d’abonnement acquittée à l’aide d’un seul timbre de la poste aérienne.







Recto et verso d’une carte d’abonnement aux émissions de timbres-poste spéciaux français N° 620 délivrée par le bureau postal militaire 510, valable pour l’année 1953, abonnement servi par le BPM 523/B, taxe d’abonnement acquittée à l’aide de trois timbres de la poste aérienne.



Aucun commentaire: