17 juillet 2012

Le "Service Postal à l’International pour la Défense"



La dissolution du Service de la Poste Interarmées doit intervenir en 2013.

La Direction Centrale du Service du Commissariat des Armées (DCSCA) vient d’attribuer le marché des prestations de services postaux au profit des forces armées françaises à un groupement solidaire composé de "LA POSTE" et de "SODEXO AMECAA SAS".

Ce groupement devra assurer le soutien postal du personnel du ministère de la Défense déployé à l’étranger sur un théâtre d’opérations extérieures, une base permanente à l’étranger ou un bâtiment de la Marine nationale.

Ce marché couvre des prestations de services postaux au profit des forces armées françaises, pour les lettres et les colis inférieurs à 20 kilogrammes (les transferts d’argent ne sont pas concernés par ce marché), sur toute la chaîne de valeur : réception dans un point du réseau, tri, acheminement, dédouanement et distribution au vaguemestre.

Ce nouveau "Service Postal à l’International pour la Défense" proposera quatre services :

- la concentration de tous les envois à destination des militaires en opérations extérieures sur une plateforme de regroupement (La Poste),

- le transport international de ces envois à l’export (France vers OPEX) et à l’import (OPEX vers La France) (La Poste),

- la distribution des envois aux militaires et la prise en charge de leurs envois,

- la mise en place d’agences postales sur les théâtres d’opérations (Sodexo).

Ces agences postales offriront aux militaires des services postaux de premier niveau : conseils pour réaliser les envois courrier et colis, vente de produits postaux, vente de solutions d’affranchissement, gestion des flux courrier et colis entrants et sortants (distribution, prise en charge, gestion des instances).

L’exécution des travaux, de livraison des fournitures ou de prestation des services se fera partout dans le monde où auront lieu des interventions des forces armées.

En pratique, elles concerneront plus particulièrement certaines régions du monde répertoriées en deux catégories : 

- les zones d’intervention traditionnelles : Afrique de l’Ouest, bande sahélienne et la zone Antilles-Guyane,

- les zones d'intervention prioritaires : les pays méditerranéens, les pays du golfe arabo-persique et les pays de l’Océan Indien.

Quatre candidats avaient postulé à cet appel d’offre : le groupement "LA POSTE / SODEXO AMECAA SAS", la société "SAGA France", la société "DHL GLOBAL MAIL" et la société "UPS".


Aucun commentaire: