28 avril 2013

Des griffes linéaires douteuses

On trouve actuellement sur des sites internet de ventes aux enchères des enveloppes, datant des années 60 principalement, revêtues de griffes linéaires "POSTE AUX ARMEES" ou "POSTE aux ARMEES".

Nous avons de gros doutes sur l'authenticité de ces griffes linéaires, vraisemblablement fabriquées avec des caractères amovibles. Elles ne correspondent en rien aux modèles réglementaires de griffes linéaires des bureaux postaux militaires.

Ces griffes n'ont aucune raison de se trouver sur ces plis, notamment sur des timbres-poste qui ont été annulés de façon réglementaire au départ. Certains de ces plis ont été acheminés par la poste civile et ne sont pas passés par la poste aux armées.

Voici quelques exemples de ces documents :



Pli expédié à Toulon Ppal, à destination de l'Ecole des Marins Electriciens de Sécurité (EMES) de Cherbourg (30 décembre 1963)



Pli expédié à Toulon Ppal, à destination du Bâtiment-base MAINE de la Marine nationale (12 octobre 1964)



Pli expédié à un bureau postal militaire de Polynésie française (reconnaissable aux deux étoiles au bas de la couronne), à destination  de métropole (11 janvier 1966)




Pli expédié en port payé à Lure (17 octobre 1996)


Une grande méfiance s'impose donc vis à vis de tels documents !!


26 avril 2013

L'agence postale militaire terre de La Martinerie

L'arrêté n° 414 du 19 février 1958 portant création des agences postales militaires indique que "des agences postales peuvent être installées sur les territoires métropolitains et des départements d'outre-mer dans des camps. Ces établissements secondaires reçoivent la dénomination d'agences postales militaires (Terre, Marine ou Air)".

L'instruction du 19 février 1958 prise en exécution de cet arrêté précise quant à elle que "une agence postale militaire peut être installée dans un camp ou base militaire éloignée de tout bureau de poste et dont l'effectif réglementaire, tel qu'il résulte du tableau de composition de l'Armée, atteint au moins le chiffre de 1.000 hommes (officiers, sous-officiers, hommes de troupe, P.M.F.F.A. et personnels civils. L'agence porte le nom de la désignation du bureau d'attache, suivi, selon le cas, de l'un des mots : Terre, Marine, Air".

Contrairement à la Marine nationale et l'armée de l'Air, l'armée de Terre ouvrit très peu d'agences postales militaires. Les unités de l'armée de Terre étant souvent implantées dans des villes, leur courrier était expédié via la poste civile locale.



Le camp de La Martinerie


L'agence postale militaire terre la plus ancienne et la plus connue est celle du camp de La Martinerie, dans la garnison de Châteauroux. Située à proximité de la commune de Déols, cette ancienne base aérienne de l'OTAN abrita successivement les unités suivantes :
  • 1968 à 1976 : Centre d'instruction du service du matériel (CISM),
  • 1976 à 1998 :  Ecole de spécialisation du matériel (ESMAT),
  • 1998 à 2012 : 517ème Régiment du Train.


Rattachée à la recette principale des postes de Châteauroux, cette agence postale militaire terre fut créée le 02 mai 1969. Elle a fermé ses portes à l'été 2012 suite à la dissolution du 517ème Régiment du Train.



Courrier officiel en franchise avec cachet du chef de corps du Centre d'instruction du service du matériel et timbre à date de l'agence postale militaire terre de La Martinerie (24 février 1970)


L'agence était dotée de timbres à date manuels ainsi qu'une machine à oblitérer SECAP, avec lignes ondulées ou flammes temporaires.



Oblitération mécanique SECAP avec flamme temporaire (24 avril 1972)



Oblitération mécanique SECAP avec lignes ondulées (10 novembre 1993)


25 avril 2013

Le Service Postal à l'International pour la Défense (suite)

Nous reproduisons ci-dessous un article consacré au Service postal à l'international pour la défense (SPID) tiré du magazine "ARMEES D'AUJOURD'HUI" n° 377 de février 2013.



19 avril 2013

Le Service Postal à l'International pour la Défense (SPID) - Les secteurs postaux des FFECSA

Depuis les années 1960, les Forces françaises en Allemagne (FFA), devenues les Forces françaises stationnées en Allemagne (FFSA) en 1993 puis les Forces françaises et éléments civils stationnés en Allemagne (FFECSA) en 1999, disposaient de secteurs postaux issus de la série 69000.

Suite à la création du SPID, l'ensemble des secteurs postaux français ont été modifiés. Les organismes civils et militaires stationnés en Allemagne disposent désormais de secteurs postaux issus de la série 45000 suivis du code postal "00200 HUB ARMEES".

Nous publions ci-dessous un extrait du "Dossier d'accueil de la garnison de Donaueschingen-Villingen - Edition 2013" qui présente une partie de ces nouvelles adresses :






Ces nouveaux secteurs postaux sont en service depuis le 1er mars 2013. Les anciens SP de la série 69000 restent néanmoins utilisables jusqu'au 31 août 2013.


16 avril 2013

Le Service Postal à l'International pour la Défense (SPID) - Marine Nationale

Le Service Postal à l'International pour la Défense (SPID) est chargé de concentrer, conditionner, acheminer et distribuer les plis à destination et en provenance des personnels de la Défense Nationale en milieux hostiles, des théâtres d'opérations militaires ou des bâtiments de la Marine Nationale en escale.

Implanté à Roissy, le "HUB ARMEES" a pris la suite du centre de tri interarmées de Paris qui a fermé ses portes le 12 octobre 2012.




Le courrier transitant par le "HUB ARMEES" de Roissy est oblitéré à l'aide d’une machine à affranchir NEOPOST portant le numéro HU 543739.

Cette machine est en service depuis le 15 octobre 2012. 



Enveloppe avec cachets de la Frégate COURBET, timbre-poste oblitéré avec la machine à affranchir du SPID de Roissy (26 mars 2013)


Les vaguemestres des bâtiments de la Marine nationale ont été dotés de cachets dateurs rectangulaires, d’un format de 56 x 30 mm, comportant la mention "V SPID" (V pour Vaguemestre et SPID pour Service Postal à l’International pour la Défense) suivie du numéro de secteur postal du bâtiment à cinq chiffres, issu de la série 10000.



SP 10369 = Frégate anti sous-marine
(FASM) "Georges LEYGUES"



SP 10585 = Aviso "Lieutenant de
vaisseau LE HENAFF"



SP 10675 = Bâtiment de projection et de
commandement (BPC) "MISTRAL"



SP 10828 = Bâtiment de commandement et
de ravitaillement (BCR) "SOMME"


Ces cachets dateurs qui servent à identifier les bâtiments ne sont normalement pas destinés à oblitérer les timbres-poste. Cependant, ces cachets ont été observés comme marques d'annulation de timbres-poste.



Enveloppe avec cachet du Bâtiment de commandement et de ravitaillement SOMME et cachet dateur "V SPID 10828" (30 mars 2013)


L'ensemble des bâtiments de la Marine nationale a été doté d'un secteur postal à cinq chiffres suivi du code postal "00100 HUB ARMEES" qui constitue désormais leur nouvelle adresse postale.

A noter que le code postal "00200 HUB ARMEES" est réservé au courrier des armées de Terre et de l'Air.


(Un grand merci à M. Pierre MILLIEN pour l'aide précieuse apportée à la rédaction de ce billet).


04 avril 2013

Le bureau postal interarmées 626 au Mali

Le bureau postal interarmées 626 a été réactivé afin de desservir les militaires français de l'opération SERVAL au Mali.

Nous ne connaissons ni sa date d'ouverture (vraisemblablement à la mi-janvier 2013), ni son implantation (probablement à BAMAKO où se trouve le poste de commandement interarmées de théâtre de l'opération).



Enveloppe avec cachet du colonel commandant adjoint de la Brigade Serval au Mali et timbre à date avec flèche postale du bureau postal interarmées 626 (29 mars 2013)


A noter qu'un bureau portant ce numéro fonctionna déjà à quatre reprises en Afrique pour des missions de courte ou de moyenne durée :