31 juillet 2014

Le Service Postal à l'International pour la Défense (SPID) au Liban

Précédemment desservis par le bureau postal interarmées 125 de DAYR KIFA (Liban), les casques bleus de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) sont désormais desservis par une agence postale du Service Postal à l'International pour la Défense (SPID), entité constituée par La Poste et Sodexo.




Cette agence est dotée d'un cachet dateur rectangulaire Trodat de 56 x 30 mm comportant les mentions "AP SPID 422".

Le chiffre 422 correspond au code numérique du Liban, selon la norme ISO 3166 de l'ISO (International Organization for Standardization - Organisation internationale de normalisation)



Enveloppe avec cachet du Chef du secrétariat de la Force Commander Reserve (FCR) de la FINUL et cachet dateur "AP SPID 422" (10 juillet 2014)



Enveloppe avec cachet de la Brigade prévôtale de la FINUL, cachet dateur "AP SPID 422" (17 juillet 2014) et timbre à date "SPID ROISSY - HUB ARMEES" (21 juillet 2014)

30 juillet 2014

Le bureau postal militaire 610 (suite)



Nous vous présentons ci-dessous le chapitre du livret d'accueil du 5ème Régiment interarmes d'outre-mer (5e RIAOM) de Djibouti (1988) consacré aux postes et télécommunications.



POSTES ET TELECOMMUNICATIONS




Un bureau postal militaire, le BPM 610, situé à coté du 5e RIAOM, offre tous les services d'un bureau de poste de métropole.

N'oubliez pas d'effectuer avant votre depart :

- le changement d'intitulé de votre C.C.P. et la demande de retrait à vue pour le BPM 610,

- le changement de série de votre CNE.

Le courrier est acheminé par le service de la Poste aux armées, l'affranchissement se faisant avec des timbres français suivant les tarifs en vigueur en France.

Votre adresse :

Compagnie de commandement et de soutien (CCS) : SP 85010
1ère compagnie : SP 85023
2ème batterie : SP 85029
3ème escadron blindé : SP 85048
4ème escadron blindé : SP 85032
6ème batteri : SP 85016

Exemple : Monsieur..... SP 85010 (Si vous êtes de la CCS).

Ne pas mentionner 5e RIAOM, l'unite ou Djibouti, le secteur postal tenant lieu d'adresse.

Le vaguemestre du régiment pourra s'occuper de vos opérations avec le BPM 610.

Communications téléphoniques :

Le bureau postal militaire 610 ne possède pas de cabine téléphonique. Vous pourrez téléphoner en France :

- à partir de quelques postes militaires autorisés au 5e RIAOM,

- à la poste principale djiboutienne, boulevard de la République, le service téléphonique fonctionnant tous les jours jusqu'à 21h, ou à l'annexe du Marabout, près du Heron, les jours ouvrables de 8h à 12h et de 16h à 19h et le vendredi de 8h30 à 12h30. Il faut alors composer : 00 - tonalité - 33 - les 8 chiffres.

Les communications sont taxées par impulsions, soit environ 5.000 FD pour 10 minutes. Il n'y a pas de tarifs réduits suivant les horaires comme en France.

Vous pourrez également recevoir des appels de France. Pour obtenir le central militaire d'Ambouli 1, il suffit de composer : 19 - tonalité - 253 - 35 -13 - 51

Les logements ne possèdent en général pas de téléphone privé. Quelques postes militaires sont délivrés, tandis qu'il est très rare d'obtenir une ligne civile.

29 juillet 2014

Le Service Postal à l'International pour la Défense (SPID) à Djibouti

Précédemment desservies par le bureau postal interarmées 610 de DJIBOUTI, les Forces françaises stationnées à Djibouti (FFDJ) sont désormais desservies par une agence postale du Service Postal à l'International pour la Défense (SPID), entité constituée par La Poste et Sodexo.




Cette agence est dotée d'un cachet dateur rectangulaire Trodat de 57 x 30 mm comportant les mentions "AP SPID 262".

Le chiffre 262 correspond au code numérique de Djibouti, selon la norme ISO 3166 de l'ISO (International Organization for Standardization - Organisation internationale de normalisation)



Enveloppe avec cachet du commandement de la la base aérienne 188 de Djibouti et cachet dateur "AP SPID 262" (13 juillet 2014)




Enveloppe avec cachet du Détachement de l'Aviation Légère de l'Armée de terre (DETALAT) de Djibouti et timbre à date "SPID ROISSY  - HUB ARMEES" (22 juillet 2014)

18 juillet 2014

Le Service Postal à l'International pour la Défense (SPID) en République Centrafricaine (suite)

Le 1er avril 2014, l’Union Européenne a annoncé le lancement de la Mission européenne en République Centrafricaine (EUFOR RCA), dont la France est nation cadre.

Cette mission est commandée par le Général de division Philippe PONTIES depuis l'Operational Head Quarters (OHQ) de Larissa, en Grèce.

Le 30 avril 2014, la France a engagé une compagnie de combat d’infanterie du 152e régiment d'infanterie de Colmar ("Les Diables Rouges") au sein de l'EUFOR RCA. Cette unité provient du groupement tactique interarmes (GTIA) "Savoie" de la force SANGARIS, comme cela avait été initialement planifié.

L’opération européenne en RCA a atteint le 15 juin 2014 sa "Full Operational Capability" (FOC) par l’arrivée des dernières capacités.

Sous les ordres du Général LION, commandant la force sur le théâtre, les soldats européens sont désormais déployés en faveur de la stabilisation du pays et de la protection des populations civiles en vue de passer, le moment venu, le relais à la MINUSCA dont l’établissement a été autorisé par la résolution 2149 du Conseil de sécurité en date du 10 avril 2014.

Aujourd’hui forte de 700 hommes, le bataillon multinationale de l'EUFOR RCA est composé d'une compagnie d'infanterie française, d'une compagnie de Géorgiens et de détachements estonien et letton. Actuellement, la France contribue à cette force à hauteur d’environ 250 hommes.

Le détachement de gendarmerie français de l’EUFOR RCA poursuit également ses missions en appui de la gendarmerie centrafricaine.



Enveloppe avec cachets de la Mission de l’Union Européenne en République Centrafricaine (EUFOR RCA), du 152ème Régiment d’infanterie de Colmar ("Les Diables Rouges"), cachet dateur "TT SPID XXX" (03 juillet) et machine à affranchir "ROISSY SPID" (10 juillet 2014)

14 juillet 2014

Le Service Postal à l'International pour la Défense (SPID) en Allemagne (suite)

En complément à notre précédent billet consacré au vaguemestre de la garnison de Donaueschingen-Villingen, nous vous présentons ci-dessous deux nouveaux plis avec le cachet dateur Trodat de ce vaguemestre faisant office d'oblitération postale.



Enveloppe avec cachet du Bureau Immatriculation de la Brigade prévôtale de Donaueschingen et cachet dateur "V SPID A 276" (13 juin 2014)



Enveloppe avec cachet du Colonel Olivier WACHE Commandant le 110ème Régiment d’infanterie de Donaueschingen et cachet dateur "V SPID A 276" (18 juin 2014)


Le 110ème Régiment d’infanterie était implanté dans la garnison de Donaueschingen depuis 1964. Régiment de la Brigade franco-allemande (BFA) depuis 1989, il a été dissous, pour des raisons budgétaires, le 24 juin 2014.

Un autre régiment devrait être rattaché à la BFA.

13 juillet 2014

Le bureau postal militaire 610

Nous vous présentons ci-dessous deux décrets concernant la création et le fonctionnement du bureau postal militaire 610 de Djibouti publiés au Journal officiel de la République française des 08 décembre 1979 et 19 mars 1986 :

  • décret n° 79-1053 du 3 décembre 1979 portant publication de la convention entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République de Djibouti relative à la création et au fonctionnement d'un bureau postal militaire au profit des forces françaises stationnées à Djibouti, signée à Djibouti le 3 septembre 1979 :


 


  • décret n° 86-587 du 17 mars 1986 portant publication de l'accord sous forme d'échange de lettres entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République de Djibouti relatif à la modification de l'article 18 de la convention relative à la création et au fonctionnement d'un bureau postal militaire du 3 septembre 1979, signé à Djibouti le 12 février 1985 :



 

12 juillet 2014

La dissolution du bureau postal interarmées 125



Première équipe du BPM 125 et de l'UNBPO logeant sous la tente


Le bureau postal militaire 125 a été créé le 20 avril 1978 afin de desservir l'état-major ONU et le contingent français de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL).

Il a été initialement implanté à ZAHRANI, à 4 km au sud de Saïda. Il fut transféré à NAKOURA le 08 mai 1978. Les débuts furent difficiles car les personnels du bureau dormaient sous une tente canadienne, sur des lits de camp et il n'y avait ni armoire, ni commodités.



Préfabriqué abritant le BPM 125 et l'UNBPO de Nakoura


L'état-major de la FINUL demanda au "french postal team" d'organiser le fonctionnement du freemail (courrier en franchise) au sein de la force. Cela entraîna la création de deux centres de transit : l'UNBPO ("United Nations Base Post Office") NAKOURA et l'UNBPO TEL AVIV.

A partir de 1998, l'acheminement du courrier a basculé progressivement de Tel Aviv vers la plateforme courrier de Beyrouth.



Enveloppe des Postes et Télécommunicartions en franchise avec
timbre à date à étoile et cachet du chef de service du bureau
postal militaire 125 de Nakoura (03 septembre 1981)



Enveloppe à en-tête de la FINUL avec timbre à date
du bureau postal militaire 125 (24 janvier 1996)


Les casques bleus de la FINUL bénéficiaient de la franchise militaire pour les correspondances de moins de 10 grammes à destination de leur pays d'origine.



Enveloppe à en-tête de la FINUL avec cachet dateur de
l'UNBPO et cachet de franchise militaire de la FINUL
apposés au bureau postal militaire 125 (14 février 1995)



Aérogramme de l'ONU avec cachets du Commandant du 
420ème Détachement de soutien logistique et cachet de 
de franchise militaire de la FINUL (08 novembre 1994)


Suite à la création du Service de la poste interarmées en avril 2002, le bureau est devenu, le 1er janvier 2003, le bureau postal interarmées 125.




Coupon-réponse international avec timbres à date du bureau
postal interarmées 125 et du Field Post Office (FPO)
indien n° 1680 de la FINUL (23 mai 2007)


Le bureau postal interarmées 125 déménagea à AT TIRI le 13 janvier 2008.




Le dispositif miliaire français de la FINUL fut réorganisé en juin 2012 et quitta le site d'At Tiri pour celui de DAYR KIFA.



Enveloppe avec cachet du Commandant de la  brigade 
prévôtale de Deir Kifa et timbre à date avec flèche postale
du bureau postal interarmées 125 (1er février 2010)


Le bureau postal interarmées 125 a définitivement fermé ses portes le 08 juillet 2014.



Timbre à date du dernier jour de fonctionnement du
bureau postal interarmées 125

11 juillet 2014

La dissolution du bureau postal interamées 663




Le bureau postal militaire 663 a été créé le 19 avril 1999 afin de desservir les forces françaises de la KFOR, force multinationale de l'OTAN au Kosovo.

Il fut d'abord implanté, à titre provisoire, à KUMANOVO (Macédoine).

Il rejoignit ensuite MITROVICA (Kosovo) où il était installé du 22 juin 1999 au 25 juillet 2003 afin de desservir les unités de la Brigade Leclerc dans le cadre de l'opération "Trident".



Enveloppe en franchise avec timbre à date et cachet du chef du
bureau postal militaire 663 de Mitrovica (21 avril 2001)



Enveloppe avec cachet du vaguemestre du bataillon français de la
KFOR et timbre à date du bureau postal militaire 663 (17 août 1999)



Enveloppe avec timbre à date temporaire illustré "Journée de
l'Europe" du bureau postal militaire 663 (09 mai 2000)


Suite à la création du Service de la poste interarmées en avril 2002, il est devenu, le 1er janvier 2003, le bureau postal interarmées 663.



Enveloppe avec timbre à date et cachet du chef du bureau 
postal interarmées 663 de Mitrovica (26 janvier 2003)


Fin juillet 2003, il a été transféré au Camp Maréchal de Lattre de Tassigny de NOVO SELO, à une vingtaine de km au sud de Mitrovica et à une dizaine de 10 km de Ptristina.



Enveloppe avec timbre à date du premier jour de fonctionnement
du bureau postal interamées 663 à Novo Selo (1er août 2003)



Avis de réception d'une envoi recommandé avec timbre à
date du bureau postal interarmées 663 (07 février 2005)



Courrier officiel en franchise avec cachet de l'Economat des Armées
et timbre à date du bureau postal interarmées 663 (26 février 2005)


Le bureau postal interarmées 663 a fermé définitivement ses portes le 08 juillet 2014.



Enveloppe avec timbre à date du dernier jour de 
fonctionnement du bureau postal interarmées 663

05 juillet 2014

La réception du courrier en escale

Nous vous présentons ci-dessous un article tiré du site internet "Journaux de bord : marine nationale" consacré au courrier des marins du porte-avions Charles de Gaulle daté du 06 janvier 2014 :




D’après vous, existe-t-il un lien entre le rhinocéros blanc d’Afrique et des fêtes de fin d’années passées au large de Djibouti ? Rien à première vue. Il ne s’agit pas de notre menu du soir du réveillon (qui vous sera communiqué dans un prochain article soit dit en passant) encore moins d’une excursion prévue dans la savane africaine. Mais alors, où voulons nous en venir ? Un rhinocéros blanc pèse 3 tonnes et ce même poids est celui du courrier, colis et autres cadeaux de Noël qui attendaient nos marins pour notre première escale à Djibouti ! Soit 3 dépêches expédiées depuis fin novembre impatientes de quitter l’agence postale interarmées Djiboutienne, rapatriées à bord à l’aide de deux camions pour êtres stockées dans le hangar à la vue des marins impatients d’ouvrir ces promesses de lectures et de cadeaux !

Mais avant de finir entre les mains de notre équipage, c’est la factrice (appelée « vaguemestre ») épaulée par des marins du bord venus lui prêter main forte, qui s’est attelée à la livraison du courrier. Quelques semaines plus tôt, elle nous avait déjà confié crouler sous les lettres du personnel du bord. En effet, « impressionnée » par l’afflux de clients à l’agence postale du bord, elle avait constaté que face à des moyens de communication dits « modernes » très prisés (à savoir Internet et les cabines téléphoniques parsemées dans les coursives), le marin décide pour rester en contact avec ses proches de renouer avec le traditionnel échange épistolaire. Aussi, rappelez-vous de la mission Agapanthe en 2011 lorsque le PA, en l’espace de 4 mois de mer, avait reçu pas loin de 10 tonnes de courriers. Qui sait si la mission Bois Belleau n’est pas sur le point de pulvériser ces chiffres !

Toujours est–il que, pour faire une rapide présentation de ce service devenu indispensable pour le personnel du bord et pour les familles, notre agence postale fonctionne de la même manière qu’une Poste à terre (vente de timbres, colis, envoi de lettres en recommandé…). La seule différence notoire à constater reste bien évidemment la fréquence de réception des missives : nous ne recevons et faisons partir du courrier que lors des ravitaillements à la mer (dits « RAM ») au mouillage, et enfin en escale. Alors n’hésitez pas à continuer à écrire à nos marins ! Même si le feu de cheminée hivernal est parvenu à trouver son équivalent au travers du soleil d’Aden, ils attendent pour ces prochaines semaines de quoi leur donner du baume au cœur pendant ces périodes de fêtes habituellement passées en famille. Merci !

Bâtiment en mission : 

P.A. CHARLES DE GAULLE
Grade - Nom – Prénom
service
sp 10207
00100 hub armees