30 mai 2014

Une intéressante étude sur "La poste militaire de la Bundeswehr"



Nous venons d'acquérir sur le site de ventes aux enchères eBay un très intéressant ouvrage publié en 2011 par Ortwin HAHNE et consacré à la poste militaire de Bundeswehr des origines à 2012 (ouvrage toujours en vente au prix de 34,50 € + frais de port).

Cette étude, de plus de 600 pages, est très richement illustrée avec de nombreux documents internes à la Bundeswehr (armée allemande) et de la poste militaire, des reproductions des timbres à date, griffes horizontales, étiquettes des différents bureaux postaux militaires et divers documents postaux.

Elle se compose de 11 chapitres :

1. Le développement de la poste militaire de la Bundeswhr (1980/88)

2. Les instructions postales pour la poste militaire de la Bundeswehr

3. La poste militaire de la Bundeswhr en 1988/90

4. La phase de développement de la poste militaire de la Bundeswehr en 1990/92

5. La poste militaire de la Bundeswehr au Cambodge (APRONUC) en 1992/93

6. La poste militaire de la Bundeswehr en Somalie (ONUSOM II) en 1993/94

7. Le perfectionnement des règles juridiques et de procédures

8. La poste militaire de la Bundeswehr dans les Balkans (FORPRONU/IFOR) en 1995/96

9. La poste militaire de la Bundeswehr en Bosnie (SFOR) à partir de 1997

10. La poste militaire de la Bundeswehr au Kosovo (KFOR) à partir de 1999

11. Les mesures visant à assurer le domaine des services postaux suite au changement de la législation - détails sur certains équipements



Bureau postal central militaire de Darmstadt


29 mai 2014

Le Service Postal à l'International pour la Défense (SPID) aux Emirats Arabes Unis (EAU)

L'Implantation militaire française aux Emirats Arabes Unis (IMFEAU) est une installation permanente de forces françaises et la conséquence directe de l'accord de défense qui lie les Emirats arabes unis à la France depuis 1995.

Elle a été officiellement inaugurée en mai 2009. En juillet 2011, la 13e Demi-brigade de la Légion étrangère a quitté Djibouti pour s'installer à Abu Dhabi. L'amiral commandant la zone maritime de l'océan Indien (ZMOI) assure le contrôle opérationnel de l'état-major interarmées de cette base interarmées qui comprend trois implantations (Base navale et de soutien à Port Zayed, Base aérienne 104 Al Dhafra et Groupement Terre à la Zayed Military City).




Une agence postale du Service postal à l'international pour la défense (SPID) a été créée à ABU DHABI, au courant du mois d'octobre 2013, afin de desservir l'IMFEAU.

Elles est dotée d'un cachet dateur rectangulaire Trodat de 57 x 30 mm portant les mentions "AP SPID 784".

Le chiffre 784 correspond au code numérique des Emirats Arabes Unis, selon la norme ISO 3166 de l'ISO (International Organization for Standardization - Organisation internationale de normalisation).



Enveloppe en provenance de l'Etat-major interarmées des Forces françaises aux Emirats arabes unis avec cachet dateur "AP SPID 784" (04 décembre 2013) et machine à affranchir de "ROISSY SPID" (16 décembre 2013)


28 mai 2014

Le Service Postal à l'International pour la Défense (SPID) en Allemagne

Nous venons de découvrir des enveloppes en provenance des Forces françaises et éléments civils stationnés en Allemagne (FFECSA) portant un cachet dateur rectangulaire de 50 x 30 mm portant les mentions "V SPID B 276", semblable à ceux fournis aux vaguemestres de certains bâtiments de la Marine Nationale.




Il s'agit du cachet du vaguemestre du Service Postal pour l'International de la Défense (SPID) de la garnison de Donaueschingen.



Enveloppe avec cachet du Commandant du SP 69951 = Bataillon de commandement et de soutien de la Brigade franco-allemande de Müllheim, adressée au 2ème Régiment du matériel de Rennes, avec cachet dateur "V SPID B 276" (04 novembre 2013) et machine à affranchir de "ROISSY SPID" (12 novembre 2013)


Mise à jour du 28 mai 2014 :

La norme "ISO 3166" de l'ISO (International Organization for Standardization - Organisation internationale de normalisation) est la norme internationale des codes de noms de pays et de leurs subdivisions.

Ainsi, le code numérique pour l'Allemagne est le 276, chiffre indiqué dans le cachet dateur du SPID.

Un grand merci à notre lecteur de nous avoir aider à déchiffrer ce code.



Enveloppe à en-tête du Bataillon de commandement et de soutien de la Brigade franco-allemande de Müllheim avec cachet dateur "V SPID B 276" et oblitération mécanique de la plateforme industrielle du courrier de Mulhouse (11 février 2014)


25 mai 2014

La dissolution du bureau postal interarmées 617

Le bureau postal militaire 617 fut créé le 1er juin 1970 à FORT LAMY (Tchad) pour desservir les unités françaises de l'opération "BISON" déployées pour arrêter la progression des rebelles du Front de libération nationale (Frolinat) dans le nord du pays, soutenus par la Libye.




A partir de mai 1972, l'intervention française ayant permis de rétablir l'autorité de l'Etat tchadien, le dispositif français fut allégé mais le bureau postal militaire resta néanmoins ouvert pour soutenir les personnels de l'assistance militaire technique.

Ce n'est qu'en 1975 que ces personnels quittèrent le pays à la demande des autorités tchadiennes et le bureau postal militaire 617 fut fermé le 24 octobre 1975.




Le bureau postal militaire 617 fut réactivé le 26 juillet 1978 à N'DJAMENA (nouvelle appellation de la ville de Fort Lamy depuis novembre 1973) afin de soutenir les unités de l'opération "TACAUD" envoyées après la crise de Faya Largeau le 17 février 1978 par les rebelles de Frolinat.

Le bureau quitta N'Djamena le 14 mai 1980 et se replia à MAROUA (nord du Cameroun) le 16 mai 1980. Il desservit alors le personnel de l'Elément médical militaire d'intervention rapide (EMMIR) déployés à Kousseri sur la frontière tchadienne côté Cameroun, afin de venir en aide aux nombreux blessés qui s'y étaient réfugiés. Il soutenait aussi des services repliés de l'ambassade de France, du consulat et de la coopération implantés à Moundou, au sud du Tchad.

Le bureau postal militaire 617 fut fermé le 28 septembre 1980.




Il fut réactivé à N'DJAMENA le 13 août 1983 afin de soutenir les unités de l'opération "MANTA" envoyées après l'invasion du Tchad par des unités libyennes assistées de forces rebelles tchadiennes du Gouvernement national d'union de transition (GUNT).

Le dispositif dissuasif mis en place permit, en septembre 1984, de conclure un accord avec la Libye pour évacuer le Tchad. La dernière unité française quitta le Tchad mi-novembre 1984 et le bureau postal militaire 617 fut fermé le 06 novembre 1984.





La Libye ne respectant pas ses engagements, la France déclencha en février 1986 l'opération "EPERVIER" afin d'assurer l'intégrité territoriale du Tchad. Pour la quatrième fois, un dispositif militaire s'installa au Tchad, desservi de nouveau par le bureau postal militaire 617 qui fut réactivé le 20 février 1986.




Suite à la création du Service de la poste interarmées en avril 2002, le bureau prit la dénomination de bureau postal interarmées à compter du 1er janvier 2003.




Le bureau postal interarmées 617 de N'Djamena a fermé définitivement ses portes le 17 mai 2014.




Les militaires français de l'opération Epervier sont désormais desservis par un employé de la société Sodexo pour le courrier et par un postier militaire pour les opérations financières.